• Home
  • Tout ce qu’il faut savoir sur le rachat de crédit

Tout ce qu’il faut savoir sur le rachat de crédit

Le rachat de crédit consiste à regrouper plusieurs emprunts en cours en un seul. Il sert donc à rembourser une seule fois par mois ses mensualités. Il peut être accordé par une banque ou un organisme financier. Plus concrètement, le rachat de crédit permet à l’emprunteur d’étaler sa dette sur une durée plus longue, et donc de réduire ses mensualités.

Le rachat de crédit s’adresse à tous : locataires, propriétaires, salariés ou encore fonctionnaires. D’autres part, il permet la plupart du temps de sortir d’une situation financière critique. Il nous évite aussi d’être fiché à la Banque de France en tant qu’interdit bancaire.

Dans quels cas peut-on souscrire à un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit présente de nombreux avantages pour l’emprunteur. Non seulement il permet d’alléger les mensualités à rembourser grâce à l’allongement de la période de remboursement, mais il permet aussi de faire baisser les taux d’intérêt de tous les emprunts cumulés. De plus, en ne remboursant qu’un seul montant par mois, l’emprunteur bénéficie d’un suivi beaucoup plus clair et n’aura qu’une seule banque ou organisme financier référent.

Ainsi, cette opération peut s’avérer particulièrement intéressante pour les foyers ayant des difficultés à rembourser leurs différents crédits.

Rachat de Crédit : Comparez les offres

Les différents types de rachat de crédit

Il faut bien comprendre que ce mécanisme offre une bouffée d’oxygène budgétaire mais étale le remboursement sur une période plus longue. Le pouvoir d’achat est amélioré mais impacté sur du plus long terme.

Plusieurs types principaux de rachat de crédit sont à dénombrer :

  • le rachat de crédit immobilier qui peut aussi combiner les crédits à la consommation et un prêt immobilier, on parlera alors de rachat de crédit hypothécaire. Selon la part du crédit immobilier c’est son taux d’intérêt qui s’applique
  • le rachat de crédit à la consommation pour tous les prêts dits à la conso, dont le rachat de crédit auto
  • divers formes spécifiques de rachat de crédit pour les personnes fichées FICP, à bas revenus…
[thrive_toggles_group »]

Rachat de crédit immobilier

Cette opération peut être particulièrement avantageuse lorsque les taux d’intérêt des crédits immobiliers sont au plus bas. Lorsque le taux d’intérêt pratiqué est inférieur à celui du crédit immobilier contracté, l’emprunteur peut alors réduire la durée du crédit, en payant des taux d’intérêts plus faibles.

L’emprunteur peut également souscrire au rachat de crédit immobilier pour alléger le montant de ses mensualités ; dans ce cas, pour que l’opération soit intéressante, il faut que le nouveau taux d’intérêt soit:

  • Inférieur d’au moins un point au taux d’intérêt initial si l’emprunteur est dans le premier tiers de son remboursement;
  • Et de 2 points lorsque l’emprunteur a dépassé les 2/3 de son remboursement de crédit.

La durée du remboursement des nouvelles mensualités doit être comprise entre 5 et 30 ans.

Notre dossier sur le sujet est à retrouver sur cette page.

Rachat de crédit à la consommation

Le rachat de crédit à la consommation comprend le rachat de crédit auto, mais aussi de crédit renouvelable ou affecté, ou même de crédit personnel (aucun projet nécessaire). Cela concerne tous les types de crédit à la consommation.

Par exemple, cela peut concerner un foyer cumulant un crédit voiture de 300€ sur 5 ans, en même temps qu’un crédit souscrit pour payer un canapé à 200€ sur un an et qu’un autre pour un voyage à 100€ sur 2 ans. L’emprunteur peut alors demander, comme il le souhaite, de regrouper les 3 crédits, ou seulement deux d’entre eux.

L’organisme financier s’occupant du rachat des crédits rachète alors tous les crédits aux banques ou organismes de crédit où les contrats de crédits auront été souscrits au préalable.

Généralement, le taux global après rachat de crédit est environ 3 fois plus bas que les taux pratiqués pour les crédits revolving. Les détenteurs de ce type d’emprunt se tourneront donc avec plus d’intérêt vers le rachat de crédit. En effet, dû à la prise de risque des organismes prêteurs, on observe un taux généralement plus élevé pour le crédit revolving.

Notre dossier sur le sujet est à retrouver sur cette page.

Rachat de crédit auto

Le rachat de crédit auto peut concerner une voiture neuve ou d’occasion. Il peut être souscrit auprès d’un concessionnaire auto, d’une banque, ou bien d’un organisme financier spécialisé en crédit auto.

Ce rachat de crédit a les mêmes modalités qu’un rachat de crédit global, et permet à l’emprunteur d’avoir un suivi clarifié de ses mensualités d’emprunts. En effet, il n’aura plus à rembourser qu’une seule mensualité, regroupant tous ses emprunts. De plus, ses mensualités sont moins élevées que la somme des mensualités précédentes, tant que la durée d’emprunt se retrouve rallongée.

Enfin, cas particulier au rachat de crédit auto: Si l’emprunteur est victime de vol de sa voiture, ou de détérioration, le montant remboursé par l’assureur peut venir participer au remboursement du prêt.

Notre dossier sur le sujet est à retrouver sur cette page.

Rachat crédit surendettement

En cas de difficulté de remboursement, il est possible de faire une demande de rachat crédit surendettement auprès de la Commission de Surendettement. Cette étape intervient après avoir demandé un rachat de crédit qui n’aurait pas été accepté.

C’est alors la Banque de France qui propose une solution afin d’éviter le surendettement. Cette procédure est gratuite pour l’emprunteur.

Notre dossier sur le sujet est à retrouver sur cette page.

Le rachat de crédit en étant fiché FICP

Être fiché au Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits signifie qu’un emprunteur a rencontré de grosses difficultés de paiement de mensualités. Cette alternative a vu le jour à l’initiative de la Banque de France qui a constaté une certaine injustice sociale. Un emprunteur fiché à la Banque de France n’est pas éligible au rachat de crédit, ce qui est source de surendettement. C’est pourquoi a été créé le rachat de crédit FICP qui propose à ce type de profil un regroupement de prêt avec un taux avantageux et des mensualités moins lourdes.

Le mécanisme est relativement similaire à une demande de rachat de crédit classique. Une demande est faite auprès d’un organisme prêteur avec le suivi et conseil d’un expert du surendettement. Un regroupement est effectué de l’intégralité des crédits (et dettes) en cours. Il permet aussi de mettre en place le financement d’un projet personnel. Le diagnostic de rachat FICP est gratuit.

[/thrive_toggles_group]

Comment faire un rachat de crédit ?

Pour effectuer une telle opération, il est recommandé d’utiliser les comparateurs de crédit en ligne, afin de trouver la meilleure offre. L’emprunteur peut également se tourner vers sa banque, mais il ne sera pas assuré d’avoir les meilleurs taux d’intérêt pour son rachat de crédit. En effet, il existe de nombreux organismes pouvant proposer des rachats de crédit, avec des modalités et des frais différents. Les taux d’intérêt ne sont de toute façon pas fixes et laissés à la volonté de la banque.

Il est également possible de passer par un courtier spécialisé, mais il y aura plus de frais.

Les documents indispensables pour un rachat de crédit

  • Etat civil de l’emprunteur
  • Les revenus (3 dernières fiches de paie, contrat de travail, avis d’imposition, etc.)
  • Les charges
  • Le taux d’endettement (ne doit pas être supérieur à 33%)
  • Le patrimoine immobilier ainsi que l’acte d’achat si l’emprunteur est propriétaire

Il faut donc commencer par collecter tous les documents et justificatifs qui font l’état des lieux de sa situation personnelle : crédits en cours, tableaux d’amortissement, assurances contractées, etc.Il est vital de calculer avec le plus de précision possible ses charges mensuelles et de les mettre en parallèle de ses revenus réels.

Grâce à ces données vous pouvez à présent remplir l’étude de votre demande de rachat de crédit. Fournissez l’ensemble des documents demandés par l’organisme prêteur : fiches de paie, état des lieux des crédits en cours, pièce d’identité, etc.

En effet, même s’il s’agit d’un rachat de crédit, les organismes financiers étudient tous autant la solvabilité de l’emprunteur ; les risques restent importants et même si la dette est à remboursée sur une période plus longue, et donc un montant moins important mensuellement. Cette opération reste un crédit qui engage. La banque et l’emprunteur doivent vérifier les capacités de remboursement avant de s’engager ; cela vaut pour les crédits autant que pour les rachats de crédit.

A la lumière de ces informations l’organisme prêteur va vous faire une proposition qu’il faut renvoyer signer. Au bout de quelques jours vous recevez une notification d’acceptation ou de refus de votre demande.

Cliquez ici pour découvrir les offres de rachat de crédit

Les points négatifs concernant le rachat de crédit

Des frais supplémentaires

Le rachat de crédit présente de nombreux avantages évoqués ci-dessus. Mais, l’emprunteur doit également prendre en compte d’autres facteurs engendrant des frais pouvant se révéler élevés tels que:

  • L’assurance du crédit si elle est obligatoire (ADI : assurance décès invalidité, très souvent imposée par les banques car elle couvre les garanties décès, invalidité et incapacité temporaire de travail).
  • Les frais bancaires ou de courtier.
  • La garantie bancaire si elle existe.

De plus, au terme de la période de remboursement, le montant final remboursé sera plus important que le montant initial, à cause de l’allongement des mensualités.

Par exemple, si l’emprunteur contracte un crédit à hauteur de 30 000€ à un taux de 7.6%, il lui en coûtera 2280€ sur 10 ans et 3420€ sur 15 ans, ce qui peut se révéler une différence significative à la fin de la durée de remboursement de l’emprunt.

L’emprunteur doit choisir entre un taux variable et un taux fixe.

  • Taux fixe : Mêmes mensualités mais ne profite pas d’une éventuelle baisse des taux d’intérêt. Le taux est supérieur au taux variable. Il peut donc être intéressant d’effectuer un rachat de crédit lorsque les taux d’intérêt sont particulièrement bas.
  • Taux variable : Les mensualités sont alors incertaines, et peuvent autant diminuer qu’augmenter selon la fluctuation. L’emprunteur peut donc se retrouver avec un montant final bien supérieur à celui qu’il avait prévu.

Autres points négatifs

  • Il est quasi impossible de contracter un rachat de crédit après 75 ans
  • Un questionnaire de santé obligatoire va devoir être renseigné. Il servira à savoir si vous avez besoin d’autres assurances, ou même à augmenter ou baisser les cotisations et la durée du remboursement.
  • Enfin, un rachat de crédit peut prendre du temps. Il faut donc anticiper un éventuel problème de remboursement afin que l’emprunteur ne se trouve pas pris au dépourvu.

Il serait peu judicieux de se trouver déjà en situation de surendettement pendant la constitution de son dossier de rachat de crédit.

Vous souhaitez faire racheter vos crédits ? Cliquez ici

Le rachat de crédit est-il toujours intéressant en 2021 ?

En réalité, non pas toujours. Parfois il sera préférable de conserver vos contrats car vos taux sont bas et le nouvel organisme allongera grandement la durée de remboursement pour dégager un peu plus de budget chaque mois, mais sur le long terme le rachat de crédit vous coûtera beaucoup plus cher. Il faut donc réfléchir et choisir ce qui est le mieux pour vous.

Plus vous réduirez vos mensualités et donc votre taux d’endettement, plus la durée de remboursement sera longue. La seule question à se poser est donc : « Préférez-vous payer moins chaque mois, mais plus longtemps, ou souhaitez vous rembourser votre crédit aussi rapidement que possible ? » Il n’y a pas une seule bonne réponse standard à cette question, et selon les situations on décidera d’opter pour l’une ou l’autre situation. Le but du jeu étant évidemment d’assainir nos finances.

Attention à la perte des avantages fiscaux avec le rachat de crédit

Certains prêts vous ont peut-être permis de bénéficier de quelques avantages fiscaux. En cas de rachat de crédit, il est possible de perdre ses avantages, et au final en pensant faire une bonne affaire, vous finirez par perdre de l’argent.

Si vous avez acquis ou construit votre résidence principale entre 2007 et 2011, alors vous bénéficiez peut-être d’un crédit d’impôt sur les intérêts du prêt. Ce crédit d’impôt étant calculé sur la base du premier prêt souscrit, il est donc perdu en cas de rachat de crédit. Il est toutefois possible de conserver cet avantage dans le cas où c’est une renégociation qui permet de faire baisser le coût du crédit. Dans le cas contraire, vous pouvez garder le crédit d’impôt, mais il restera calculé sur le premier taux, et pas sur le nouveau plus élevé.

Dans le cadre des régimes Robien, Scellier, Duflot ou Borloo, vous donnant accès à différents avantages fiscaux pour l’achat immobilier à vocation locative, vous bénéficiez d’une déduction des revenus fonciers tirés de la location sur vos revenus imposables. Lors d’un rachat de crédit, vous conserverez cet avantage fiscal à deux conditions :

  • La première est que le rachat de crédit doit mentionner qu’il est souscrit dans le but de rembourser ou de remplacer le prêt initial
  • La seconde est que les intérêts du nouveau prêt ne doivent pas dépasser ceux du prêt initial. Dans tous les cas, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre centre des impôts pour être sûr de conserver vos avantages.

Vers qui se tourner pour son rachat de crédit

Banques, assureurs, sociétés de crédit… le choix est vaste pour la souscription de votre prêt automobile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons répertorié et analysé pour vous les offres de crédits les plus intéressants. N’hésitez pas à les consulter et à utiliser notre comparateur pour tout savoir et trouver celui qui est fait pour vous :

FAQ Rachat de crédit

[thrive_toggles_group »]

Y'a-t-il des organismes qui acceptent le rachat de crédit facilement ?

Certains organismes prêteurs sont spécialisés dans le prêt d’argent à des foyers avec des dossiers mal notés (souvent FICP ou FCC). Des garanties supplémentaires sont demandées comme être propriétaire par exemple et justifier d’un salaire de 1500€ mensuel minimum

Mon rachat de crédit est refusé, quelles solutions sont à ma disposition ?

Bien identifier les motifs de refus, déposer une demande auprès d’autres organismes prêteurs ou faire appel à un courtier, déposer un dossier de surendettement à la Banque de France, attendre que la situation se stabilise

Vaut-il mieux faire un rachat de crédit ou un dossier de surendettement ?

Tout dépend de la situation personnelle de chacun. Si aucune demande de rachat de crédit n’est acceptée, le dossier de surendettement est peut-être la meilleure option

Peut-on faire un rachat de crédit en étant au chômage ?

Il est envisageable de faire un tel rachat de crédit. A savoir que seuls les revenus pérennes (salaires) sont pris en compte. Le but étant de diminuer le taux d’endettement à 35%

Peut-on faire plusieurs rachats de crédit ?

Il est possible de faire plusieurs rachats de crédit. La procédure a été assouplie. Des banques spécialisées proposent ce service avec leurs propres critères d’admission.

[/thrive_toggles_group]

Conclusion

Généralement, il est plus facile de racheter son prêt, que de valider son premier crédit. Et cela, quel que soit le domaine (consommation, immobilier ou auto). En effet, le fait d’avoir contracté un premier prêt montre qu’un organisme financier a déjà fait confiance à l’emprunteur. Il a donc déjà étudié sa solvabilité.

Il est cependant nécessaire de mettre en avant les atouts de son dossier afin que l’opération soit acceptée. Cela concerne :

  • Les historiques bancaires
  • Les revenus
  • Le montant de l’épargne

En effet, un rachat de crédit dénote généralement un problème financier pour rembourser tous ses emprunts.

Afin d’éviter de souscrire à un rachat de crédit :

  • Etudiez en détail chaque demande de crédit
  • Étudiez les taux de chaque propositions
  • N’hésitez pas à faire jouer la concurrence concernant les mensualités afin de bénéficier de tous les avantages possibles