• Home
  • Crédit Professionnel sans Apport : c’est possible

Crédit Professionnel sans Apport : c’est possible

Etre une entreprise complexifie souvent la réalisation de démarches très accessibles tandis qu’on est un particulier. Une demande de prêt personnel se fait très facilement avec, dans la plupart des cas, un nombre de garanties limitées. Il s’avère que l’obtention d’un crédit professionnel relève parfois d’un véritable parcours du combattant. D’autant plus si on a aucun apport ni caution. Quelles solutions existent ? Comment faut-il s’y prendre ? Y a-t-il des situations d’application différentes ?

↓ Simulez votre prêt professionnel gratuitement ↓

Qu’appelle-t-on un “Crédit professionnel sans apport” ?

On appelle Crédit Professionnel sans apport tout déblocage de fonds par un organisme prêteur à un demandeur qui n’a, lors de la constitution de son dossier de financement, aucun apport personnel disponible, ni caution tierce qui garantissent le remboursement de l’emprunt.

Un apport personnel peut être constitué de liquidités disponibles dans la trésorerie, ou alors suite à la vente d’un bien, ou encore des fonds propres du gérant. Un apport représente un pourcentage de la somme empruntée qui peut couvrir une partie des intérêts ou des frais liés au crédit professionnel.

Une caution est une garantie physique ou morale que la dette contractée sera couverte par un remboursement total ou partiel.

Il existe heureusement des établissements qui proposent à des entrepreneurs ce genre de solutions de financement.

Vers qui se tourner pour en profiter ?

L’idée initiale d’un dirigeant est de se tourner vers la banque qui détient son compte courant professionnel. Les banques traditionnelles, qui travaillent avec les pros, disposent d’un éventail de prestations adaptées aux besoins des chefs d’entreprises : un conseiller dédié, l’accès à l’intégralité de l’historique financier (baromètre de la santé de la société), des possibilités de financement souples. Malheureusement une demande de prêt professionnel sans apport et sans caution représente un risque important pour ses sociétés privées.

En parallèle ont vu le jour des organismes de prêts qui se sont spécialisés dans ce type de solutions de financement, à l’instar de sociétés de crédits qui se sont orientées dans le prêt personnel dans des conditions d’accès plutôt souples. On retrouve d’ailleurs nombre d’organismes prêteurs en crédit à la consommation personnel proposer des crédits professionnels sans apport dans des conditions identiques. Ces structures comparent avec soin ce qu’il se fait sur le marché et cherchent à mettre en face une solution adaptée aux besoins de financement tout en se garantissant au maximum les chances d’être remboursé, en allongeant la durée du crédit professionnel par exemple pour des mensualités plus légères.

Comment augmenter ses chances de l’obtenir ?

A défaut d’avoir des fonds disponibles pour garantir le remboursement de son prêt professionnel, il est indispensable de présenter un dossier solide qui va rassurer les prêteurs. La confiance d’un organisme prêteur institutionnel passe par :

  • un business plan réaliste : rien de trop ambitieux ou mirobolant. Les banquiers ont besoin de garanties immatérielles que la société sera en mesure de rembourser son emprunt
  • si la société existe depuis un certain les derniers bilans d’activité et le compte de résultat professionnel
  • la présentation d’un devis précis du projet de financement avec les postes de dépenses où les fonds seront utilisés
  • faire une demande de prêt à la consommation qui est légalement moins contraignant qu’un prêt immobilier. Leurs durées sont moins longues et les montants moins importants ce qui allège le cahier des charges des garanties nécessaires.
↓ Simulez votre prêt professionnel gratuitement ↓

Les objectifs de ce financement

Présentons les deux cas de figure les plus représentatifs des objectifs de prêts professionnels sans apport ni caution.

Le crédit professionnel sans apport pour fond de commerce

La création d’une entreprise peut coûter cher puisqu’elle engendre des frais de lancement important : achat de matériel indispensable, de stock, d’un véhicule pro, d’une campagne publicitaire ou encore d’une infrastructure informatique. Pour cela l’entrepreneur va utiliser ses fonds personnels. Or cela vide sa trésorerie qui ne lui permet plus de financer un fond de commerce type local commercial. Un crédit professionnel sans apport devient alors incontournable. Il représente même une excellente stratégie de financement puisque plus facilement amortissable sur le développement à long terme d’une entreprise.

Le crédit professionnel sans apport pour création d’entreprise

Créer son entreprise coûte cher. Auto entrepreneur, SAS, SARL, EURL, EI nécessitent des fonds et de la trésorerie pour pouvoir se lancer et tenir les premiers mois d’activité. Le prêt personnel sans apport, dans ce genre de situation, est vivement conseillé afin d’augmenter ses chances de réussite et de croissance rapide. Les banques demandent de multiples garanties pour palier à ce manque de liquidités. Un business plan réaliste et cohérent en est une parmi d’autres. Mais il est aussi nécessaire de produire des arguments solides et convaincants pour conduire les prêteurs à financer votre projet. Se diriger vers les organismes spécialisés dans ce type de configuration est sûrement l’approche la plus raisonnable. credit-sans-apport.fr par exemple qui compare les organismes prêteurs susceptible de vous financer. La recherche est gratuite. Pour tout savoir sur les crédit à la création d’entreprise, cliquez ici.

Les solutions alternatives pour vous financer sans apport

Si après avoir fait le tour des banques traditionnels, des organismes prêteurs tout public et des institutions spécialisées votre projet n’a toujours pas trouvé de financement, il existe des solutions alternatives plutôt intéressantes.

Le prêt d’honneur par exemple. Ce dernier se souscrit auprès d’organismes privés régulés par l’ADIE (Association pour le Développement de l’Initiative Economique). Ces prêts d’honneur sont réglementés de façon très stricte en termes de durée d’emprunt et de montant. Ce sont des prêts à taux zéro.

La Location Longue Durée (ou LLD)  ou Location avec option d’Achat (ou LOA) sont tout à fait envisageables si votre société a besoin d’un véhicule. Cela évite de contracter un crédit auto avec une somme à verser immédiatement. Le prêt se transforme en loyer très facilement intégrable au budget de l’entreprise. Il faut malgré tout, dans nombre de cas, être en mesure d’avancer une caution voire de payer 1 ou 2 mois de loyer d’avance.

Dernière alternative dont on parle peu mais qui, en réalité est souvent utilisée : la Love Money. Nous parlons ici de sommes d’argent que vous pouvez emprunter à votre famille ou vos proches qui vous soutiennent financièrement pour lancer votre société ou paient une partie d’un bien matériel indispensable à son fonctionnement. Ex : un nouvel ordinateur, un photocopieur ou une perceuse professionnelle.

Comparez les offres