• Home
  • Ce qu’il faut savoir sur le rachat de crédit immobilier

Ce qu’il faut savoir sur le rachat de crédit immobilier

En ce moment, les taux d’intérêt sont au plus bas et si vous avez souscrit un emprunt immobilier il y a quelques temps de cela, il est probable que le taux adossé à cet emprunt soit supérieur à ceux pratiqués aujourd’hui. Si vous avez pris rendez-vous avec votre banquier pour renégocier votre crédit immobilier et que celui-ci s’est montré peu enclin à vous faire profiter d’une meilleure offre, il vous reste une solution: Le rachat de crédit par une banque concurrente.

Dans quel cas le rachat de crédit est-il intéressant ?

Le rachat de crédit n’est intéressant que s’il vous fait économiser de l’argent par rapport à votre crédit initial en prenant en compte les frais inhérents à une telle opération.

  1. Calculez vos IRA (Indemnités en cas de Remboursement Anticipé ou pénalités) = 6 mois d’intérêts à suivre au moment de la demande de rachat (maximum 3% du capital restant dû).
  2. Rajoutez aussi les frais de dossier que votre nouvelle banque va vous demander pour ce nouvel emprunt.
  3. Prenez en compte le coût de la nouvelle garantie, car nouveau crédit signifie nouvelle garantie. Selon la garantie adossée à votre crédit actuel, les procédures vont être différentes :
  • Dans le cas d’une caution, vous récupérerez 75% du fond mutuel de garantie que vous aviez versé.
  • Dans le cas d’une hypothèque ou IPPD, il faudra vous acquitter des frais de main levée.

Soyez attentif à certains points

A partir des taux proposés par les banques que vous avez démarchées et des frais évoqués précédemment, vous serez attentif aux points suivants :

  • Connaitre son capital restant dû et la durée restante du prêt. Voir le tableau d’amortissement fourni par votre banque.
  • Choisir la durée du nouveau crédit : même durée et mensualités allégées ? ou durée plus courte ?

Pour garder la même durée et alléger ses mensualités :

  1. Si votre prêt est dans le 1er tiers de son remboursement alors votre nouveau crédit devra avoir un taux d’intérêt au moins un point inférieur à votre ancien prêt. Ainsi l’opération s’avèrera intéressante compte tenu des différents frais financier évoqués précédemment.
  2. Si votre prêt est dans le 2nd tiers de son remboursement alors il faudra que le nouveaux taux soit de 2 points inférieur à l’ancien taux pour que l’opération soit rentable.
  3. Si votre prêt est dans le dernier tiers de son remboursement alor l’opération ne sera pas intéressante. En effet, dans le cadre d’un prêt amortissable, la plus grande partie des intérêts est remboursée en début d’emprunt. De ce fait, la part des intérêts dans les échéances aura fortement diminué et donc négocier un taux d’intérêt plus bas à peu de chance de générer un gain financier.

Si vous souhaitez une durée plus courte:

Si vous souhaitez une durée plus courte, l’opération sera de tout façon intéressante. En effet, c’est même l’option à choisir si vos revenus ont augmentés depuis la souscription du 1er prêt. En choisissant une durée plus courte vous aurez un taux plus bas donc un coût de crédit moindre. Par ailleurs serez endetté sur une plus courte période.

Pour conclure, soyez vigilant sur le coût total du nouveau crédit proposé, outre les nouvelles mensualités, calculez bien tout les frais et les gains financiers nets.