• Home
  • Tout savoir sur le prêt sans justificatif

Tout savoir sur le prêt sans justificatif

Contrairement à un prêt que l’on nomme prêt affectés, le prêt personnel sans justificatif ou le crédit sans justificatif, n’est pas établi en fonction d’un projet précis. En clair, l’emprunteur fait ce qu’il veut de l’argent, et il n’a pas besoin de justifier de l’utilisation des fonds qu’il réclame au prêteur. Je vous explique tout sur ce type de crédit.

Le prêt sans justificatif, c’est quoi exactement ?

Une banque ou bien un organisme de crédit, prête à une personne physique, une certaine somme sans réclamer de contrepartie et sans demander pourquoi seront utilisés les fonds. L’argent est donc utilisable librement, sans justification et sans affectation définie. C’est finalement l’inverse d’un prêt affectés comme le sont les prêts immobiliers ou les prêts auto.

Le remboursement s’effectue comme tous les autres crédits à la consommation, par le biais de versement dont la fréquence est définie lors de la signature du contrat.

Un prêt sans justificatif n’est donc pas comme certains pourraient l’entendre, un prêt qui s’obtient très facilement, sans prouver ses revenus, ou sans fournir d’adresse. Méfiez-vous des organismes qui vous font croire à la possibilité d’une offre de crédit sans fournir d’informations personnelles. La loi impose aux établissements prêteurs de vérifier que les emprunteurs sont solvables, tous les organismes fiables, vous demanderont donc des documents justificatifs.

Les caractéristiques d’un crédit sans justificatif sont très simples. Il est possible de demander une somme maximale de 75 000€, mais chez de nombreux prêteurs, c’est un crédit qui est plafonné à 21 300€. C’est un prêt accordé pour une durée qui ne dépasse que rarement les 5 à 7 ans, et cette durée est déterminée selon les possibilités de l’emprunteur et le montant des mensualités qu’il souhaite ou peut rembourser. C’est toujours un prêt avec un taux fixe, garanti durant toute la durée du contrat.

Pourquoi demander un crédit sans justificatif ?

Comme son l’indique, ce type de prêt pourra servir à tout ce dont le particulier ou le ménage emprunteur aura décidé de l’attribuer. Ainsi certains l’utilisent comme une trésorerie de secours pour palier à des imprévus, d’autres pour améliorer leur quotidien ou encore pour concrétiser un projet.

Il peut être utilisé pour l’achat d’une moto ou d’une auto, à la place d’un crédit auto. Le taux est plus élevé, mais en cas de nom paiement la banque ne récupère pas le véhicule. Pour des travaux de rénovation, là encore sans réclamation d’hypothèque. Pour un voyage, un mariage, des études, des frais médicaux, etc. C’est réellement une somme que l’on utilise à notre guise.

C’est également un crédit qui se négocie et qui s’obtient rapidement, si les conditions (que vous trouverez un peu plus bas) sont remplies. Le dossier est étudié en 24 à 48 heures par les divers organismes, et il faut environ 48 heures de plus après l’acceptation du dossier pour recevoir les fonds.

Sous quelles conditions peut-on obtenir un prêt sans justificatif ?

Ici, la qualité et la solidité du dossier sont réellement essentielles. En effet, la décision du prêteur est conditionnée sur votre capacité de remboursement, ainsi que sur votre crédibilité à payer vos échéances.

Il faut donc impérativement justifier d’un emploi stable. Un CDI avec beaucoup d’ancienneté, un travail dans la Fonction Publique, être le patron d’un société qui fonctionne bien, vous permettront d’obtenir ce crédit.

Vous devez démontrer que votre rémunération est stable. Si vous n’êtes pas salarié, votre créancier doit voir que les rentrées d’argent sont régulières et suffisantes pour accorder le prêt. Votre comportement financier sera analysé, si vous êtes un épargnant régulier, vous marquerez des points, si vous effectuez régulièrement de grosses dépenses, ou que vous êtes souvent à découvert, alors ce sera plus compliqué.

Bien sûr, votre taux d’endettement sera contrôlé. Il ne doit pas dépasser les 33 % pour espérer obtenir ce prêt. C’est en tout cas la version officielle. Officieusement, si vos revenus sont très bons, que vous êtes un bon épargnant, alors un taux d’endettement de 50 % voire plus peut très facilement être envisagé.

Bien sûr, il ne faut pas être fiché à la Banque de France, car les prêteurs sont beaucoup moins enclins à prêter de l’argent à des personnes en situation d’interdit bancaire. Enfin, si vos derniers relevés de comptes présentent des « anomalies » comme des grosses dépenses imprévues ou des découverts, alors il est préférable de patienter pour présenter 3 relevés de compte parfaitement sains.

Quels sont les avantages du crédit sans justificatif ?

C’est un prêt personnel qui donne tout d’abord la possibilité de financer un bien ou un projet dans sa totalité, sans aucun apport personnel. On peut bien sûr ajouter des fonds propres, mais ce n’est pas obligatoire.

Votre prêteur ne garde aucun trace de votre achat ou de l’utilisation de l’argent prêtée. Peu importe ce que l’on en fait, c’est toujours en toute discrétion. Tant que les échéances sont réglées conformément aux termes du contrat, l’emprunteur use des fonds à sa guise et sa vie privée est complètement respectée.

C’est généralement un crédit qui offre une grande flexibilité. Le titulaire décide, dans une certaine marge de manœuvre imposée, le montant des remboursements, la date du prélèvement, et la fréquence des échéances. Il est toujours possible de suspendre les paiements dans une limite de 3 mois, et un remboursement anticipé ne devrait pas entraîner de pénalité. Il est toutefois préférable de s’en assurer au moment de la souscription.

C’est un crédit qui permet de ne pas apporter de garantie, comme une hypothèque ou l’enlèvement d’un véhicule à la suite d’un défaut de paiement.

Enfin, c’est un prêt facilement négociable (à l’exception du crédit renouvelable), que ce soit au niveau du taux, des services, ou de l’ajout d’une assurance emprunt. On pourra généralement toujours obtenir mieux que ce que le futur créancier nous propose au départ.

L’offre préalable de crédit du prêteur est valable 30 jours. Cela permet de négocier avec d’autres établissements, même si le lancement est en cours. On peut donc se rétracter pendant ce délai légal sans aucune indemnité.

Les inconvénients à ce type de crédit

Bien sûr, tout n’est jamais parfait. Pour un prêt sans justificatif, on ne bénéficie pas de la même sécurité que pour un prêt affecté. En effet, si pour une raison ou pour une autre, le bien ou la prestation de services que l’on souhaite obtenir avec ce crédit, n’est pas conforme à la commande, n’est pas livré, ou est défaillant, alors il n’est pas possible de faire annuler le crédit, ni d’arrêter ou de suspendre les mensualités. Il faudra payer quoi qu’il arrive.

Enfin, les taux ne sont pas souvent parmi les plus compétitifs. Le crédit renouvelable par exemple, est un prêt sans justificatif, et le taux peut dépasser parfois les 20 % chez certains établissements. En réalité, plus le prêt est simple à obtenir, moins on donne d’informations, plus le montant réclamé est faible, et plus le taux sera élevé. Si vous justifiez de très bons revenus, que vous n’avez aucun problème bancaire, alors le prêt personnel sera fixé avec un taux plus doux, mais généralement un peu plus élevé quand même qu’un crédit affecté.

En conclusion

C’est un prêt qui est conseillé pour toutes les opérations qui sortent des demandes de crédits traditionnelles, comme le crédit immobilier ou le crédit auto. Que ce soit pour un besoin de trésorerie, pour un voyage, un mariage, des études ou autres, alors c’est probablement l’une des meilleures options auprès des prêteurs.
Des spécialistes du crédit proposent des solutions à tout, comme des crédits mariages ou des crédits études, mais les taux ne seront pas forcément plus attractifs, et il y aura parfois moins de flexibilité qu’avec un crédit personnel sans justificatif.